Traumatismes

Est-il nécessaire de dresser une liste ?

Notre temps ne cesse de nous fournir des occasions terrifiantes de constater à quel point la violence et la brutalité sont, hélas, devenues fréquentes au point que l'anesthésie et la banalisation font partie de la triste panoplie des bourreaux malgré eux.

Je m'adresse aux adultes que le passé lointain ou plus récent n'a pas épargnés. Je m'adresse à ceux qui vivent l'enfer de la sensation d'être fous, à ceux qui ne savent plus vers qui se tourner sans être discrédités, rejetés et abandonnés.

Les traumatismes d'enfance

La résilience est un talent mal partagé. Nous ne sommes pas tous égaux devant la santé et la force psychique. Si certains disent avoir trouvé des dérivatifs ou bien même l'issue à leurs terreurs d'enfance, d'autres en revanche restent désarmés même lorsque les rides se sont installées sur leur front.

Les traumatismes d'enfance agissent envers et contre notre volonté, envers et contre toute logique, envers et contre nous, envers et contre. La colère voire la rage trouve encore trop souvent expression à la faveur d'une pécadille que d'autres traiteraient avec humour. L'angoisse isole par honte ou par désarroi. La tristesse étouffe les braises qui pourraient attiser le feu de la vie. L'addiction s'accroche aux moindres bribes de liberté individuelle. La destruction tournée sur les autres ou sur soi donne la sensation de perdre la raison.

C'est loin, très loin dans des situations inachevées de l'enfance que la genèse se trouve. Ressasser les souvenirs n'est plus depuis longtemps porteur de réponse. Alors quoi ? Que donc aller chercher si loin ? Le faut-il ? Et comment ?

La guidance s'impose pour regarder autrement, sentir plus finement, entendre ce qui est devenu à nos oreilles inaudible. Le thérapeute averti, tiers éprouvé par son expérience et son propre chemin, son écoute subtile, son approche intuitive et perspicace, mais aussi sa chaleur discrète et sûre nous guide pour trouver en nous la réponse à nos questions.

Mots clés : Inceste, maltraitance, négligence, abandon, milieu familial dysfonctionnel, deuil précoce, maladie lourde d'un parent ou tuteur de croissance, divorce des parents, etc.

Les agressions et violences

Elles sont d'abord un choc brutal auquel notre système n'est pas préparé. Aucun journal télévisé, annonce radio, discours de mise en garde ne sauraient suffisamment rendre la réalité effroyable de la sidération que l'agression produit sur l'organisme humain. C'est tout simplement la terreur de la mort imminente, de l'anéantissement instantané dans une souffrance psychique et corporelle au-delà du supportable qui laisse le sujet dans un marasme psychologique alliant la rage à la tristesse, la douleur à l'incompréhension, la terreur à la honte, le dégoût à l'absurde.

Tout perd son sens, ou beaucoup de ce qui autrefois, avant, donnait à la vie une lueur de joie. On eu tant aimé que ce ne fut pas. Comment faire pour vivre l'après de l'insupportable ?

Les anciennes victimes témoignent que la transformation des blessures en perles de joie est possible.

Au fil de mon expérience, j'ai accompagné ces victimes au seuil de leur libération.

Mots clés : Viol, vol, incendie, accident, menace physique ou psychologique, exposition à des scènes de violence ou à la vue de cadavres ou de blessés lourds, harcèlement sexuel ou psychologique, etc.

Les victimes d'attentats ou d'hostilités

J'allais dire "notre pays". L'actualité montre hélas que le terrorisme n'a pas d'adresse et frappe aveuglément.

Pendant 3 ans de bénévolat chez NATAL, le centre Israélien pour les Victimes du Terrorisme et de la Guerre, j'ai accompagné des victimes qui ont vécu la réalité de la menace vitale en contact direct pendant les nombreuses guerres qu'Israël a menées. D'autres la côtoient encore aux frontières sud ouest et nord, près des territoires, ou au sein de nos villes. La parfaite tranquillité n'est nulle part assurée et quand retentissent les sirènes de l'alerte rouge, les mêmes images reviennent, les mêmes palpitations, le même souffle court et la panique prend les commandes.

S’accommoder, trouver les palliatifs, transformer la menace en moteur de mesures de survie ingénieuses, est une nécessité et aussi la source d'une créativité extraordinaire qui renforce dans tous les domaines de la vie. Mon expérience dans le domaine de ces traumatismes est un bagage inestimable dans l'accompagnement des personnes que la menace de terrorisme ou de guerre tétanisent.

 

Thérapie Psycho-Corporelle

Traumatismes

& Crises de Vie

Gestalt Praticienne Certifiée

 

Depuis Israel : 058 458 24 58

Depuis la France : 01 77 50 75 40

Depuis les USA : 19173412026

 

   

 

Inscrivez-vous à ma NewsLetter :

 

            

Français / English / עברית